cinq mensonges courants sur les sites de rencontre

Dans la vie comme sur Internet, il est tout naturel de laisser parfois échapper un petit mensonge sans conséquence. Les problèmes surgissent lorsque trop de ces petits mensonges s’accumulent pour former un gros mensonge, voire une véritable supercherie. On ne gagne rien à mentir sur un site de rencontres, car tôt ou tard, la réalité finit toujours par rattraper la fiction. Ça commence par des petites exagérations innocentes, mais ça finit parfois dans la folie des grandeurs. Nous avons donc décidé de vous présenter les cinq mensonges les plus fréquemment observés sur Internet.

5 Les passe-temps

Dans un registre plus léger, les gens mentent également à propos de leurs passe-temps. Il est souvent tentant d’embellir la vérité, voire de s’inventer de toutes pièces une passion, pour mieux accorder sa propre réalité à celle de l’être désiré. Tout le monde aime les balades sur la plage, mais certains aiment sortir tous les soirs quand d’autres préfèrent rester terrés dans l’intimité de leur foyer. En étant honnête avec vous-mêmes et avec les autres, vous augmentez vos chances de trouver l’âme sœur sans risquer de perdre du temps avec une personne incompatible.

4 Les enfants

Un autre mensonge relativement courant sur les sites de rencontre se rapporte au désir d’avoir des enfants. On prétend sur son profil vouloir construire une famille afin de donner l’image d’un individu stable et désireux d’établir une relation sur le long terme. Il s’agit là, bien sûr, d’une feinte pour obtenir des résultats sur le court terme. Ce genre de mensonge a toujours des effets pervers et ressemble à une sorte d’escroquerie sentimentale. Encore une fois, l’idéal, c’est encore de s’assumer et de se présenter tel qu’on est, en évitant de manipuler les autres pour arriver à ses propres fins.

3 Le salaire

Encore un sujet douloureux pour certains et beaucoup moins pour d’autres : le salaire. Là encore, la tentation est grande de gonfler les chiffres. Malheureusement pour les petits malins, il est presque trop facile de démasquer quelqu’un qui se prétend plus riche qu’il ne l’est vraiment. On retrouve ici, une fois de plus, le même problème. Mentir sur son salaire, c’est créer par avance les conditions de son échec dans la réalité. En exagérant son salaire, on oublie aussi que le but de tout un chacun est de se faire aimer, non pas pour son argent, mais pour soi-même.

2 Le poids

Mentir sur son poids est courant, et on oublie facilement un ou deux kilogrammes sur son profil. Mais plus l’écart est grand, plus vous risquez le ridicule lorsque que vous rencontrerez la personne de vos rêves. A quoi bon mentir sur son poids en ligne si votre objectif est de rencontrer quelqu’un dans la vraie vie ? Avant de vous lancer dans un régime traumatisant ou de multiplier les mensonges, souvenez-vous que pour se faire accepter et aimer des autres, il faut d’abord s’aimer et s’accepter soi-même.

1 La taille

Beaucoup de gens mentent sur leur taille, généralement pour augmenter celle-ci de quelques centimètres. Tant que vous restez dans les limites du raisonnable, c’est de bonne guerre et personne ne vous reprochera d’avoir légèrement exagéré vos mensurations. Mais tout écart significatif risque de se retourner contre vous lors de la première rencontre. Mieux vaut éviter de mentir à ce sujet, le corps humain n’étant pas extensible. La meilleure solution, c’est encore d’être honnête en espérant trouver quelqu’un capable de vous apprécier “à votre juste taille”.
Lorsqu’on ment dans son profil ou dans un e-mail, que ce soit en exagérant ou sous-estimant ses mensurations, son poids, son salaire ou encore son goût pour les passe-temps des autres, on se floue soi-même autant que celui ou celle qu’on espère un jour rencontrer. La plus sûre façon d’attirer des partenaires compatibles, c’est de rester honnête et sincère dans son profil, sans chercher à créer une image fantaisiste de soi-même. Pour séduire sans faillir, rien ne vaut une bonne dose de confiance en soi, sans artifices et sans faux semblants.
Next: Best House DJ’s Of 2012